Horizon dégagé pour la digital workplace

L’accélération des pratiques de travail à distance favorise l’adoption de nouveaux modes d’organisation où la digital workplace veut s’imposer comme environnement connecté, modulaire, hybride et adapté à la culture de l’entreprise. Les solutions cherchent le moyen d’optimiser l’engagement des collaborateurs à distance.

Nous sommes en décembre 1989, la première version de Lotus Notes inclut des fonctions inédites pour l’époque : une messagerie, un module de chat, un gestionnaire de contacts et une GED. Sous une interface aux couleurs de MS-Dos 3.0, l’offre, qualifiée de PIM (Personal Information Manager), sonne la naissance du système collaboratif moderne. 30 ans plus tard les évolutions ont été fulgurantes, et c’est désormais le terme de digital workplace qui désigne l’espace de travail numérique où applications, matériel, réseau et Cloud s’imbriquent pour optimiser le partage et la collaboration à tous les niveaux de l’entreprise.

Pour lire l’article en entier cliquez ici.