Pilotage de la performance et conduite du changement : un duo gagnant pour votre entreprise

Confrontés à une digitalisation accélérée des organisations, le contrôleur de gestion et  les managers opérationnels verront leur zone de confort régulièrement challengée, évoluant au fil des technologies et des nouveaux usages qu’elles imposent. Raison pour laquelle au-delà des solutions, des processus, des méthodologies et des organisations, il est primordial d’intégrer de la conduite du changement dans les projets de pilotage de la performance au risque de ne pas atteindre les objectifs fixés.

Le pilotage de la performance est au cœur des préoccupations de toutes les organisations, d’autant plus ces derniers temps avec la remise en cause de bon nombre de business models qui ont dû évoluer rapidement pour faire face à la crise que nous traversons.

L’environnement incertain dans lequel nous sommes et comme l’a démontré l’enquête sur l’avenir du contrôle de gestion, publiée fin 2020 par Grant Thornton et Micropole auprès de 300 managers représentant tous les secteurs d’activité, le pilotage des organisations et le contrôle de gestion sont en pleine mutation avec un élargissement des compétences vers la « data ».

Ainsi, 69% des répondants pensent que la frontière entre les compétences techniques autour de la data avec celles de contrôleurs de gestion ne s’amenuise pas. Même si le contrôleur de gestion est le gardien du temple de la donnée, son rôle de « business partner » reste à concrétiser. En effet, 43% d’entre eux estiment que le principal axe de transformation est une meilleure intégration avec les opérationnels même si plus de la moitié des répondants pensent qu’ils jouent suffisamment un rôle de conseil et d’analyse.

Cette tendance est d’autant plus renforcée, car 69% des répondants pensent que les récents événements vont amener à modifier la manière de réaliser les planifications stratégiques et budgétaires en intégrant davantage la prise en compte de divers scénarios. De plus, pour les prévisions, 80% des répondants pensent aller vers une logique renforcée de rolling forecast (ou prévoir plus souvent afin de s’adapter à son environnement).

La fonction de contrôleur de gestion n’est rien sans la maîtrise de la technologie permettant d’analyser, de prévoir, de simuler et de communiquer. Même si le marché des solutions EPM (Enterprise Performance Management) et BI / datavisualisation a explosé ces dernières années, MS Excel reste leader avec 42% des répondants qui utilisent principalement cette solution bureautique. La pratique du pilotage par les managers opérationnels est aussi impactée.

Ainsi, l’évolution des processus de pilotage, des règles de gestion, mais aussi la nécessité de mettre en œuvre des solutions technologiques (EPM, BI, Datavisualisation) susceptibles de mettre à disposition des données utiles impliquent des transformations d’organisation; mais aussi encore plus de collaboration au sein de ces dernières. D’où la nécessité d’accompagner durablement ces transformations afin d’atteindre les objectifs fixés.

Aussi, cet accompagnement devra-t-il permettre d’acculturer les managers  à un mode de pilotage qui :

  • Intègre mieux la relation entre les objectifs stratégiques et opérationnels

  • s’appuie d’une part sur des règles de gestion clairement définies, comprises et respectées et d’autre part sur des données fiables et accessibles rapidement

In fine, cet accompagnement aboutira à ce qu’un manager intègre la stratégie dans son pilotage et qu’il soit en mesure de s’appuyer sur des prévisions fiables; ces prévisions qui accroissent la qualité des décisions prises.  

Dans ce cadre, comment réaliser cet accompagnement efficacement?
En utilisant une plateforme digitale qui s’appuie sur un moteur d’intelligence artificielle.

L’utilisation de ce type d’outil va permettre d’augmenter l’efficacité des équipes de conduite du changement (en évitant l’infobésité), tout en augmentant le niveau d’adoption des collaborateurs; et ce, via une personnalisation de l’accompagnement.

Celle-ci sera rendue possible, parce que le bon contenu sera adressé à la bonne personne, en l’occurrence, celle qui en aura besoin, en fonction de son niveau d’adoption.  

L’étude détaillée est disponible en téléchargement ici.

Save the date!

Le pilotage de la performance est au cœur des préoccupations de toutes les organisations.

C’est donc un sujet suffisamment important pour se poser les questions suivantes :

  • Quel accompagnement des décideurs et de leurs contrôleurs de gestion dans l’amélioration continue du pilotage de la performance ?
  • Comment rendre cet accompagnement efficace, pérenne grâce à la digitalisation et l’IA?
  • Comment améliorer le rapprochement entre les contrôleurs de gestion et les opérationnels ? 

Nous répondrons à toutes ces questions lors de notre prochain webinar du 1er juin à 11h

Olivier Rihouet, Associé Digital Performance Management, Grant Thornton
Victor Hayat, Performance Management Expert, InsideBoard

Lire aussi…